Banner made with BannerFans.com, hosted on ImageShack.us

vendredi, octobre 07, 2005

autours d'un cas (deuxième partie)


ET LA VIE CONTINUE...
ET LA VIE CONTINUE
ET LA VIE CONTINUE
je me repétais chaque jour cette phrase devant mon miroir.
Chaque jour je me livrais à un rituel particulier,je tatais mes paupières,je tirais mes joues,et j'arborais un large sourire,après avoir mis du rouge,et je me disais:tiens,je suis encore là!
Merci à toi dieu,de me donner cette chance,je vivrai rien que pour l'honorer;
Meci à toi dieu pour la lumière du soleil,pour la verdure des arbres,pour la senteur des fleurs,pour le bleu du ciel,pour l'éclat des étoiles...
Pour la première fois je prenais gout à exister,à observer les gens,les vitrines des magasins,je restais des heures sur les bancs d'un jardin public à contempler le monde bouger,à sourir avec béatitude,en extase.et souvent je me dégotais un amoureux,qui me faisait la cour pendant toute l'après -midi, et je finissais par voir la vie en rose!
Mon ame comme mon corps cicatrisaient doucement.
je repris des couleurs,mon train-train quotidien et bien évidemment mes anciennes occupations .
cela dura 5ans,de longues années de paix et de sérénité,je continuais à me présenter régulièrement aux controles à l'hopital.
et puis un jour,je vis l'ouragan,son oeil rouge qui me lorgnait et une voie doucàtre qui me murmurait:le mal te ronge,te traque,te devaste,le mal ne se rassasie jamais,tu es damnée,vouée à un martyre,une souffrance eternelle.
j'ai une récidive de mon cancer.
"mais c'est impossible,je n'ai plus d'utérus"
"c'est le vagin cette fois,on doit m'amputer de mon vagin"
"un petit rire hystérique me secoua,"et pourqoui ne prenez vous pas mon coeur,pour etre tranquille"
"non,non,et non,plutot mourir"
"venir comme ça et bruler tout,jamais"
et je me tus,
mutisme complet pendant quatre nuits et cinq jours.
j'affrontrai le mal puisqu'il le désir,ma tige et dure.
seconde hospitalisation,seconde cicatrice,je ne suis plus femme,je suis l'ombre d'une femelle.
Une fois je pris le bébé de ma voisine de salle,qui pleurait,et je lui donnais le sein,cet enfant devint pour moi une obsession,je veillais toutes les nuits pour le bercer dans mes bras au point de songer un jour à le prendre et fuir,loin,très loin.
Je regardais les hommes qui venaient voir leurs épouses en couches,ces femme que je trouvais autrefois si fades,si insignifiantes,si betes.Je voyais leur gratitude,la complicité dans chaque mot,chaque regard.
je réalisais ce que j'étais: une loque amère,qui pleure sa solitude.
au bout de vingt jours,je quittais cette hopital ou j'ai failli perdre la tete,avec la conviction ferme de ne jamais y remettre les pieds,meme pas pour ma chimiothérapie.
ET LA VIE CONTINUE...
ET LA VIE CONTINUE...
Y A T -IL UNE VIE AVANT LA MORT
Les filles se sont toutes bien occuper de moi,sans doute par pitié mais probablement aussi parce qu'elle se sentaient autant concernées que moi par cette lutte contre le mal,certaines se sont empresser de me fuir comme la peste,de peur d'etre "contaminées"
je subis l'épreuve de la chimiothérapie,je ne pensais pas que c'était aussi moche que ce que je voyais dans les télénovelas,je suis devenue maigre,pale et chauve comme Maria Dolorès,j'étais un peu l'héroine du service,tous connaissais mon histoire.Personne ne me jugeait.
je continuais à chercher ma voie,ma raison.
Deux ans se sont écoulées depuis .
La paix,je finis par la trouver auprès d'orphelins assoiffés comme moi d'affection, dans un village d'enfants abondonnés ou l'on m'appelle maman.
aujourd'hui,je suis bien dans ma tete,bien dans mon corps.
merci à toi dieu, de m'accorder ma chance,tu fais si bien les choses
A toi le mal , je dis que j'ai vaincu

FIN

22 commentaires:

crescendo a dit…

Salut Selma,
Oui,chaque être renferme tout un roman dans sa carcasse:le corps n'est en fait qu'une enveloppe charnelle,fragile et périssable.Et à qui je le dis??A toi médecin!
Il y a toujours pire!Il y a toujours des fatalités qui frisent l'inexplicable et qui suscitent la folie,il y a des histoires et des aventures humaines qui narguent la raison!Il y a de ces injustices que seule une FOI solide permet d'admettre avec une résignation "philosophique".
L'important,c'est de parvenir à faire sa traversée:prions pour que la nôtre puisse être aisée et heureuse....
Bon ramadan,et à bientôt.
crescendo.

Mchicha a dit…

Salam !
Ah ma chère .. tu arrives toujours à me bouleverser .. et je te remercie pour cela !!!
Quel récit émouvant .. je ne trouve plus de mots .. l'émotion me trahit

J'admire son courage .. sa persévérance .. et .. tes mots .. Ah
ils me touchent .. me transpercent

Y'a t-il une vie avant la mort .. oui .. il y'en a .. je le crois intimemment !

La foi .. la foi et puis la foi .. c'est elle seule qui nous pousse de l'avant .. qui nous stimule ...

Je t'embrasse !

bader a dit…

content pour toi selma, merci pour la consollation, c'est vrai que la vie continue. bon ramadan.

Guerbouz a dit…

Bon ramadan
Tres bon recit.
Exellente fin d'histoire.

Le personnage est à mon sens sans aucune culture medicale... et pourtant il utilise dans ton recit des vocab assez speciale.

est ce voulu?

Et enfin, j'aurais bien aimé faire comme mchicha, mais je risque de refaire ce jour de jeune ;) (je blague-blog)

Manal a dit…

Comme quoi, y'a toujours de l'espoir...

selma a dit…

>crescendo:"chaque etre renferme un roman dans sa carcasse",très judicieuse ta remarque,tout à fait d'accord,alors quand lira -t-on le tien!
>ma mchicha préférée:la foie est essentielle,on à besoin de croire en quelque chose pour garder espoir.
>bader:bon ramadan à toi aussi,l'autrefois j'ai oublié de répondre à ta question:disons qu'ily a de l'inspiration.

crescendo a dit…

Salut Selma,
Dans ma carcasse,il y a 59ans d'existence depuis la présence du colonisateur,jusqu'à aujourd'hui en passant par l'indépendance:des échecs,des réussites,des joies ,des malheurs et des moments de bonheur intense!oui,un vrai roman où l'amour cotoie la haine,l'amitié s'accompagne de déceptions,des voyages,des voyages et encore des voyages!Et une certaine communion qui s'établit de temps en temps avec le monde!
Ce roman est très long:dans certaines de ses parties,il est passionnant,dans d'autres,il est triste et ennuyeux!
Forcément ,quelques bribes passeront dans mes écrits.Mais peut-être un jour,on parviendra à publier une nouvelle ou un petit récit!Je te compterais parmi mes fidèles lectrices au cas où cela se réaliserait!
Amitiés.
Fadi.

selma a dit…

>Manal:tout à fait exact,merci pour ta visite,ça me fait plaisir et mbrouk l'affectation à Kénitra,dis qu'est ce que tu as choisis comme sujet de thèse.
>Fadi:fidèle lectrice:je le suis,et je le serai toujours,te lire est un grand moment de bonheur!
>GUERBOUZ: :-)

khanouff a dit…

D’abords merci pour ta visite…
Ensuite si j’avais su, j’aurais différé la lecture de ce billet pour le soir, car ça secoue et « grave » comme il se dit dans le langage parlé…
C’est fort ce que t’as écrit…
Je reviendrais pour te lire…

chikita a dit…

pour un mercredi matin , je reste bouche bée .; je en sais pas ... pour un moment je me suis mis à la place de cette amal .; et je me suis posé une suele question aurais je la force de contineur à me battre?

Mchicha a dit…

Bonne fin de soirée ma chère !

TheBlackCr0w a dit…

Bonjour selma,

C'est incroyable ce que le monde est petit, et ce soir de blog en blog, je tombe sur une certaine selma jenati. Mais mon dieu, ce nom a longtemps raisonné dans les salles de Chekli, ou encore de Asmaa Tahiri .. Ce texte encore gravé dans ma mémoire, cette description de la volupté féminine, de cette statue ..
Faculté de médecine, je suis content que tu puisses faire ce qui t'as toujours passioné je crois et avec brio je suppose :)
C'est avec une grande passion que j'ai parcouru tes textes selma, et j'ai ressenti ce sentiment bizarre qui me serrait la gorge comme un chacun de notre classe de lycée si tu te rappelles bien, à chaque tournure de phrase, et à chaque émotion parfaitement projettée à l'audience .. je ne peux demeurer qu'admiratif.
Othmane le confirmait bien, tu es et tu seras toujours une belle âme errante :) capable d'écrire de belles choses que l'on appréciera toujours :)
C'est elmehdi, ERROUSSAFI :)
Bon courage selma dans ta vie ..
et j'espère qu'on gardera le contact ...

Manal a dit…

Selma>> contente pour toi de retrouver tes anciens copains du lycée à travers le web, j’ai retrouvé une ancienne copine du primaire ;-)
J’ai pris les cancers colorectaux synchrones, à propos de 5 cas dans un service de gastro-entérologie, mais je n’y bosse toujours pas, vue que la prof est toujours occupée et me fait attendre des heures et des heures, bref, laisse tomber. A moi, ça m fait très plaisir de te lire, alors continue.

Crescendo>> je suis aussi une autre lectrice, fidèle et admiratrice…

Fadi a dit…

Salut,Selma ,Manal,Mouna,salut tout le monde,
Quel plaisir je ressens et quel honneur j'en tire de constater que de jeunes grandes valeurs de nos concitoyennes médecins déclarent être mes fidèles lectrices:et pourtant,je n'ai encore rien écrit!Vous me mettez de puissantes ailes;je vais devoir me presser les "méninges"pour écrire qq chose de beau ,qq chose qui soit à la hauteur de votre sensibilité et de votre bon goût!
Amitiés.
Fadi.

El bachir Boukhairat a dit…

Mais c'est génial de combattre le mal par le bien être, soit disant, en tout cas c'est curieux quand on pense que le vénin du serpent qui sert à fabriquer le sérum pour combattre les morsures d'un autre serpent! Mais aussi c'est sérieux, quand on pense que le bon dieu a mis tous les êtres de terre à terre pour s'entraider pas pour se haïre!
Et merci pour ton sujet!
El Bachir B.

selma a dit…

>Manal:bon courage ,j'ai bp d'admiration pour toi et tes écrits!
>mon cher fadi:c déja fait,et tout l'honneur est pour nous,ce qu'il faut c que tu continues
>KHanouff:ça va mieux maintenant
tout le plaisir est pour moi!
>chiki:bienvenue au club,
certains gens traversent des moment difficiles dans leurvie,nous devons nous estimer heureux
PS:ton blog est vraiment super!

selma a dit…

>the blackcr0w:la belle coincidance,
ce que vous me manquez tous,
sniff,sniff
j'ai la nostalgie dial ayam zaman
les "boquins",agadir,smidi,omar...
vraiment on a vaicu ensemble des moments très forts et inoubliables

TheBlackCrow a dit…

Salut selma,
la nostalgie de ces jours ci me prend chaque jour que dieu fait .. c'est à se demander si j'ai vraiment coupé le cordon ou si je vis encore dans ces souvenirs incessants .. en tout cas je suis ravi de pouvoir te retrouver .. voici mon blog si jamais tu voudrais y jetter un coup d'oeil : http://www.crownest.org
Sur ce take care et à la prochaine :=)

selma a dit…

>the blackcrow:super ton blog,trés terre à terre,j'ai beaucoup aimé le post ou tu parle de cet air de piano

geronimo a dit…

J'aime bcp ta façon d'écrire,si jamais je tombe malade et que je dois être consulté par un médecin j'aimerai que ça soit toi, tu pourras me raconter plein d'histoires :)

samiro a dit…

Simple coîncidence certe, Et la vie continue est le nom de mon blog...Je te félécite pour ta force intérieur....
A+

selma a dit…

>samiro:simple coincidence aussi que je lise ton commentaire maintenant aussi!si tu savais!
je cours sur ton blog
merci de me lire