Banner made with BannerFans.com, hosted on ImageShack.us

vendredi, septembre 02, 2005

la reine des éspoirs


Sahar était une menteuse ,elle excellait dans l'art de mentir,ce qui lui valait le respect de tout son entourage, elle savait fabriquer les gros,les petits mensonges,les blancs, les noirs,elle réussissait meme à faire les plus difficiles,les plus prisés,les plus fins,les plus recherchés,ceux qui s'adaptent à toutes circonstances;les gris.Elle mentait du matin au soir,tout ce qui jaillissait de sa cavité buccale était mensonge,mentir lui était vital,elle y était devenu accro,souvent elle mentait sans réel nécessité juste pour le plaisir;par exemple ,à un passant qui lui demandait l'heure, elle rajoutait toujours ou retranchait dix minutes,un quart d'heure selon sa fantaisie,ensuite elle souriait,et c'était le plus beau moment de sa journée.Ce don s'est révélé chez elle précocément ,ce sont d'abord ses parents qui ce sont aperçus de cet énorme potentiel,puis ses amis,et enfin ses maitres d'école auquels elle doit tout son succés actuel,en effet grace à leur aide Sahar a décroché une bourse d'étude,dans le temple mondial du mensonge , la fameuse université americaine "liehouse university",c'est là qu'ont été élaboré les plus ingénieux,les plus merveilleux,les plus délicieux mensonges de l'histoire de l'humanité,rappelez-vous,le premier pas de neil Armstrong sur la lune qui a était filmé dans un studio de cinema,remarquable non,les armes de destruction massive en Irak,les missils nucléaires russe sur Cuba ,et nombre d'autres fabuleuses supercheries qui échappent maintenant à ma mémoire.
Pour revenir à Sahar ,elle fut repérée dès la première année par le maitre incontestable du mensonge,le Pr H,prix nobel 2001,elle eu de nombreux certificats et prix d'excellence.une fois son diplome en main,elle fonda l'agence internationale du mensonge,dont le siège se trouve à NewYork.
A 50 ans , Sahar fait part de son envie de revenir au source.
Hier le Washinton post titrait sa une par : "Sahar : le retour au bercail".
En effet Sahar lutte contre la misère en Afrique,les maladies,les mines anti-personnel,la famine qui ravage ce continent,elle plaide la cause africaine partout ou elle va,et y emploie tous ses talents de menteuse,dernièrement elle a annoncé vouloir fonder la première école africaine du mensonge,pour les enfants africains.
Sahar est en train de nous charmer,de conquérir nos coeur par tant de générosité et de dévouement.
Allez-y Sahar,nous sommes tous avec vous.

5 commentaires:

Houdac a dit…

Jolie fiction...attend que j’essaye de relèver les sous-entendus ;)

Mouna a dit…

Salam !
tres subtil ... ton recit !j'aime bien .... continue ma chere
Amicalement !

Fadi a dit…

C'est la deuxieme fois que j'essaye de poster ce comment.
Salut Selma et heureux de faire la decouverte de ton blog,espace que je mettrai avec mes favoris.
Felicitations pour cette critique reussie des organisations qui pretendent etre genereuses et humanitaires et qui ne font au fait que deplumer les donnataires.
Le mensonge est traite avec finesse et imagination a travers Sahar,personnage fictif et revelateur d'une realite bien amere.
Fadi.

Bsima a dit…

Y'a des personnes comme ça, qui aime se créer une nouvelle vie, qui vivent dans les vapes, pensant vivre dans leur monde...
Très beau...

Mehdi a dit…

Sahar.. ça me rappelle les noms que donnaient les détenus de Tazmamart à Amnesty, aux lettres, à l'ONU, à la radio, etc..(La cellule 10,Merzouk)